Raha mbola misy blaogy azonao atoraka hamoahana feeling…nahoana no tsy izany no handanianao ny alin'ny ririnina !
Apr
04
ikalamako (2015)

 

casa 111


Ma Zoé la zoette la zozotte, si tu savais combien c’était triste ce samedi matin déjà tout gris en soi, quand nous t’avons mis sous terre. T’as vu qu’on a mis aussi les plantes dessus, comme ça tu ne manqueras jamais d’eau, toi qui bois toujours l’eau dans les vases au lieu de celle de ton bol.

Nous t’avons mis à l’ombre de notre oranger du jardin, enveloppée de tes couvertures. Tu devrais me sentir tout le temps avec ça, maintenant que j’y pense, tellement je m’étais littéralement couchée dessus pendant ces deux terribles derniers jours, pour te câliner, pour alléger ta douleur en te massant doucement le ventre. On t’a mis aussi ton grand coussin tout usé, tout âbimé et ton nounours qui te tenait compagnie dans ta niche – les peu de temps que tu y étais, coquine !

Ainsi tu te mélangeras avec la terre de ce jardin que tu as tellement massacré avec Nerone quand vous étiez tous jeunes. Tu nous tiendras toujours compagnie. Mais tu es surtout dans notre coeur. Rien n’estompe l’image de tes doux yeux de labrador.

Merci d’avoir mangé volontier mes viandes à déjeuner le jeudi – et tu les as toutes finies en plus !!!  🙄  j’ai dû manger mon riz sans rien, alors que depuis bien une semaine, tu refusais toute nourriture. Ta dernière cène…

Merci surtout pour ce dernier “bisous” à 22h du vendredi soir, trois heures avant que tu nous quittasses, ce grand effort que tu faisais pour soulever ta tête, et quand je te l’ai tenue, tu me tendais ton museau pour m’effleurer le visage. Tu n’avais plus la force de le lécher comme d’habitude.

Merci pour ce geste de passer ta patte sur ta tête,  que tu faisais toujours quand nous jouons toi et moi, alors que jeudi tu avais eu du mal à le faire. 

Merci pour ces petits gestes, que je prends pour une reconnaissance. Et aussi  pour me dire au revoir.

Mais bien sûr, ma Zozotte, je te le devais ces deux jours sans t’abandonner, pour te remercier pour ce que tu étais pour moi, … pour nous !

Merci pour la Zoé que tu étais, cette complice aussi qui m’a servi de protagoniste à ce clip, novembre dernier, sauf que maintenant ce n’est pas le “ambodia” qui est “very namana” mais c’est nous qui avons perdu notre amie “ambodia”. Du beau souvenir de toi qui me reste ancrer à jamais dans mon coeur, à part nos photos.



2 Responses to “Zoé, ma grande star… ciao !”

  1. Ny Riana Ny Riana Says:

    ndriiiiiiiiiiiiii

  2. Ny Riana Ny Riana Says:

    :'(

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.