Raha mbola misy blaogy azonao atoraka hamoahana feeling…nahoana no tsy izany no handanianao ny alin'ny ririnina !
Jan
22
ikalamako (2018)

 

Je sais à quoi pensent tous ces gens :
“Celui là est vide à l’intérieur, mais imbu de soi-même
Toute la journée à ne rien faire, dans le lit avec les influencers”
Je te demande une photo, oui, mais pas pour moi

Puis je t’insulte juste pour papoter
Citations sur Baudelaire, même si je ne sais pas qui est
Je ne suis pas si docile, je n’ai pas le sang noble
Je sais qu’ici celui qui te méprise achète les followers

Mais de toute façon, ma chère, tu es mon Intifada
Communiste avec la Rolex de Refondation Prada
Avec toi je pèse les mots dans un message
J’ai mis quelques espaces en plus, que fais-je, je laisse?

Je te connais depuis toujours, mais je ne t’ai jamais comprise
C’est mieux ainsi, inconnus depuis toujours
Et chaque jour c’est pour toujours, chaque jour c’est fini
Mais c’est beau ainsi, inconnus depuis toujours

Je me rappelle des chansons, non des anniversaires
J’ai un travail exceptionel mais qui impose des extras
Beaucoup de gens pensent qu’il est toujours en vacances, il fait des étranges voyages
Moi, plus je connais les êtres humains, plus j’aime les animaux

Ils veulent seulement faire des photos, nous sommes des trophées sur le display
La musique légère pèse comme un pachyderme
Ils veulent des super-héros mais sans l’argent de Bruce Wayne
Donc je fais l’ermite dans la Batcave

Aimer quelqu’un qui vit dans un monde fantaisiste, genre livre de Tolkien
C’est une route cahoteuse des sautes d’humeur
Parfois, je te caresse comme Elsa di Frozen
Mais je ne voudrais pourtant pas te glacer le cœur

Je te connais depuis toujours, mais je ne t’ai jamais comprise
C’est mieux ainsi, inconnus depuis toujours
Et chaque jour c’est pour toujours, chaque jour c’est fini
Mais c’est beau ainsi, inconnus depuis toujours

Puis ce sont les châteaux en l’air qui deviennent des décombres
Puisque se donner entièrement est aussi souvent pénible
Combien de fois s’est on hurlé de méchancetés dans les oreilles
Mais à la fin c’était pour de faux comme le wrestling

Moi, je ne sais pas chanter
Je ne trouve pas la bonne note, mais je trouve la voix juste
A t’ envoyer

Eh, je sais que nous nous sommes connus récemment, mais il me semble que
Je te connais depuis toujours, mais je ne t’ai jamais compris
C’est mieux ainsi, inconnus depuis toujours
Et chaque jour c’est pour toujours, chaque jour c’est fini
Mais c’est beau ainsi, inconnus depuis toujours



Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.